Le mercredi 20 mai 2015

A l'initiative de Jean MARTINEAU,

président du Prix Renaissance de l'Economie

Le Prix Renaissance de l'Economie 2015

fut remis  à

Nicolas LECAUSSIN

directeur du développement de l'IREF 

(Institut de Recherches économiques et fiscales)

pour l'ensemble de son oeuvre, dont son dernier ouvrage paru aux Editions Libréchange: 

" L'obsession antilibérale française ".

Cette distinction lui fut remise par

Jean-Philippe DELSOL

Avocat fiscaliste, Lauréat du Prix Renaissance de l'Economie 2013

Renseignements et réservations auprès du Cercle Renaissance :

Tél : 01 42 27 48 22 (de préférence l'après midi)


Le 20 mai 2015, Nicolas LECAUSSIN recevant le Prix Renaissance de l'Economie 2015 des mains de MaitreJean-Philippe DELSOL. A droite de l'image, Jean MARTINEAU, président du Prix Renaissance de l'Economie.

*********


Palmarès du Prix Renaissance de l'Economie

Fondé en 1981 par Claude BOURILLON, puis présidé de 1990 à 2005 par Michel de PONCINS et présidé depuis 2005 par Jacques BOURDU, le PRIX RENAISSANCE DE L'ECONOMIE a été remis :

  • en 1981, à William FRANCOIS, par René MONORY, ministre d'Etat, ministre de l'Economie.
  • en 1982, à Pierre de CALAN, par Gérard VIDALENCHE, président de "Investir".
  • en 1983, à Jean-Maxime LEVEQUE, par Hugues-Vincent BARBE, président de l'AGEFI.
  • en 1984, à Jacques BLOCH-MORHANGE, président de la Ligue des Contribuables, par Jean MIOT, du conseil de surveillance du Figaro.
  • en 1985, à Gérald HEIM de BALSAC, président (h.) de la Société d'Economie politique, par Pierre de CALAN, de l'Académie des Sciences morales et politiques.
  • en 1986, au professeur Pascal SALIN, par Michel de ROSTOLAN, député.
  • en 1987, à René SEDILLOT, rédacteur en chef de La Vie française, par Marc LADREIT de LACHARRIERE, vice-président directeur général de L'Oréal.
  • en 1988, au professeur Jean-Claude MARTINEZ, par Maurice LAURE, inventeur de la TVA et président des Nouvelles Galeries.
  • en 1989, à Michel de PONCINS, par Yvon CHOTARD, membre du Conseil économique et social, vice-président du CNPF.
  • en 1991, à Gérard ATHIAS, président de l'AFER, par Henri YRISSOU, membre honoraire de parlement, ancien directeur de cabinet du Président Pinay.
  • en 1992, au professeur Jacques GARELLO, président de l'ALEPS, par Bertrand PEUGEOT, industriel.
  • en 1993, à Jean-Paul GARDINIER, par Raoul GIRARDET, professeur émérite à l'Institut d'Etudes politiques.
  • en 1994, à Lionel POILANE, par Michel COINTAT, ancien ministre de l'Agriculture.
  • en 1995, au docteur Jacques SERVIER, président du groupe Servier, par Yvon GATTAZ, président d'honneur du CNPF.
  • en 1996, au docteur Claude REICHMAN, par Michel DRANCOURT, économiste.
  • en 1997, à Jacques PATERNOT, vice-président du groupe Nestlé, par Philippe QUENNOUELLE, président de société.
  • en 1998, à Octave GELINIER, président d'honneur de la CEGOS, par le professeur Jacques GARELLO.
  • en 1999, à Bernard ZIMMER, président de l'IFRAP, par Benoîte TAFFIN, maire du 2ème arrondissement de Paris.
  • en 2000, à François LEFORT, haut fonctionnaire, par Axel ARNOUX, industriel.
  • en 2001, à Maître Patrick SIMON, avocat, par Jean FOYER, ancien Garde des Sceaux.
  • en 2002, à Jacques BOURDU, par Alain DUMAIT, directeur de presse.
  • en 2003, au professeur Jean-Jacques ROSA, par Alain GRIOTTERAY, membre honoraire du parlement.
  • en 2004, au docteur Patrice PLANTE, par Georges LANE, économiste.
  • en 2005, au docteur Gérard MAUDRUX, président de la Caisse de retraite des médecins, par Maître Daniel-Julien NOEL, membre du Conseil économique et social.
  • en 2006, à Jean ROUX, par André PERTUZIO, consultant pétrolier international.
  • en 2007, à Jean BOUNINE, par le professeur Jacques GARELLO, président de l'ALEPS.
  • en 2008, à Benoîte TAFFIN, par le professeur Pascal SALIN, Université de Paris-Dauphine, ancien président de la Société du Mont-Pélerin, lauréat du Prix Renaissance de l'Economie 1986.
  • en 2009, à Christian GERONDEAU, ingénieur général des Ponts et Chaussées, pour son ouvrage " Ecologie, la grande arnaque" par Alain MADELIN, ancien ministre.
  • en 2010, à Axel ARNOUX, président-directeur général de Chauvin-Arnoux, par le Professeur Jacques GARELLO, président de l'A.L.E.P.S. et lauréat de ce Prix en 1992.
  • en 2011, à Alain COTTA, professeur émérite à l'université de Paris-Dauphine, par le Professeur Jean-Jacques ROSA, professeur émérite des universités et lauréat de ce Prix en 2003.
  • en 2012, à Alain MATHIEU, président de "Contribuables associés", par Bernard ZIMMERN, président fondateur de l'IFRAP.
  • en 2013, à Jean-Philippe DELSOL, avocat, administrateur délégué de l'I.R.E.F., par Pascal SALIN, professeur émérite à l'université Paris IX-Dauphine.
  • en 2014, à Agnès VERDIER-MOLINIÉ, directrice de l'IFRAP, par Alain MATHIEU, président d'honneur de "Contribuables associés".
  • en 2015, à Nicolas LECAUSSIN, directeur du développement de l'IREF, par Me Jean-Philippe DELSOL, avocat fiscaliste et lauréat du Prix Renaissance de l'Economie 2013.