Le mercredi 20 mars 2019 

Lors d'un cocktail amical dans les locaux du Cercle Renaissance

le Prix Renaissance de Poésie 2019

a été remis à

Alain DIDIER

Juriste, écrivain de théatre et metteur en scène

par

Benoît NEISS 

   Professeur agrégé de Lettres, cofondateur du Centre Européen d'Art Sacré de Pont-à-Mousson, musicien.                                         

 " Le théatre et les vers de tous temps sont amis", pourrait-on dire en parodiant à peine un vers de La Fontaine. C'est en tout cas ce que croit Alain Didier, l'impétrant de notreprix de Poésie 2019.

Né en 1950, ayant fait une carrière de juriste, il entend désormais redonner à nos contemporains le goût d'un théâtre de qualité dans la lignée des Montherlant ou Anouilh. Renouant brillamment avec l'alexandrin quelque peu délaissé au théâtre depuis Rostand, son oeuvre se caractérise par un goût pour la théologie chrétienne  et par une recherche de la vérité historique ("Eden", "Ponce Pilate"). Avec "Eugenio" qui rend hommage au Pape Pie XII (paru chez Via Romana), il renvoie aux poubelles de l'Histoire le très marxiste "Vicaire". Il évoque les croisades médiévales ou explore les arcanes de l'histoire contemporaine.

Alain Didier se positionne donc très nettement dans la lignée des écrivains-historiens de théâtre, rejoignant ainsi un autre souhait de La Fontaine : "instruire en distrayant".

Yves Tarantik


                                            

Palmarès du Prix Renaissance de Poésie

Fondé en 1987 par Alain du PELOUX (décédé en 2005), et présidé depuis 2005 par Daniel ANCELET, le PRIX RENAISSANCE DE POESIE a été rémis :

  • en 1987, à Jean-Louis VALLAS, par Alain POHER, président du Sénat.
  • en 1993, à Armelle HAUTELOIRE, par Brigitte LEVEL, présidente des Poètes français.
  • en 1994, à Mino HERVELIN-MICHAUT, par Mme Jérôme LEJEUNE (veuve du Professeur Jérôme LEJEUNE).
  • en 1996, par Ghislain PATERNOSTRE de LA MAIRIEU, par Alfred CAHEN, ambassadeur de Belgique en France.
  • en 1997, au Professeur Ivan GOBRY, par S.A.I.etR. l'Archiduc Otto de HABSBOURG.
  • en 1998, à Agathe ROUSSEL de LA FOREST DIVONNE, par Gisèle POLAILLON KERVEN, présidente de la Presse artistique française.
  • en 1999, à Antoinelle DARD-PUECH, par Christian LANGLOIS, président de l'Académie des Beaux-Arts.
  • en 2000, à Jacqueline DELPY, par la Presbytera Ecatarina GHEORGHIU, veuve de l'écrivain Virgil GHEORGHIU.
  • en 2001, à Christiana ORCYANAC, par Jean CLUZEL, secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences morales et politiques.
  • en 2002, à Daniel ANCELET, par Michel COINTAT, ancien ministre.
  • en 2003, à Georges CLEMENT, par Daniel RAFFARD de BRIENNE, président de l'Association des Ecrivains catholiques.
  • en 2004, à Hélène van den HOVE, par Vénus KHOURY-GHATA, poète franco-libanais.
  • en 2005, à Edmond KNAEPS, par Jean DESMEUZES, Grand Prix des Poètes français 2001.
  • en 2006, à Pierre BLONDEL, par Jean COLIN, doyen honoraire de la faculté de Lyon II.
  • en 2007, à Yves TARANTIK, par le professeur Lucien ISRAËL, membre de l'Institut.
  • en 2008, à Lucienne GAUDÉ, poètesse, pour son recueil "Comme un petit poucet" par Christian JACOB, ancien ministre, député-maire de Provins.
  • en 2009, à Anne FUSZ, poètesse, pour son recueil "Banlieue" par Clara GAYMARD, magistrat à la Cour des Comptes, président de société, fille du professeur Jérôme  LEJEUNE.
  • en 2010, à Lucienne-Grâce GEORGES-GUITER, poétesse, pour son recueil "Réflexions faites" par l'Ambassadeur Jacques ROUQUETTE.
  • en 2011, à Monique LAHOSTE, alias Mikeno, pour son   dernier recueil "Poémes de Mikeno" par Pierre MOUGEL, présient-fondateur de l'association Magev (Magiciens pour enfants éprouvés par la vie).
  • en 2012, à Brigitte VAULTIER, pour l'ensemble de son oeuvre par Daniel ANCELET, président du Prix Renaissance de Poésie.
  • en 2013, à Jean BERTEAULT, pour l'ensemble de son oeuvre par Bernard LECONTE.
  • en 2014, à Thierry SAJAT, pour l'ensemble de son oeuvre par Monique LAHOSTE (alias Mikeno).
  • en 2015 à Mme Lizy YVES, poétesse, par Roland JOURDAN, poète et chroniqueur.
  • en 2016 à Jean-Claude MANARANCHE, poéte et nouvelliste, par Anne BRASSIÉ, écrivain, lauréate du Prix Renaissance 1994.
  • en 2017 à Annie LANSSAA, poètesse, par Thierry SAJAT, poète, éditeur et lauréat du Prix Renaissance de poésie 2014.
  • en 2018 à Louis DELORME, poète, enseignant, éditeur, philosophe par Brigitte VAULTIER, lauréate du Prix Renaissance de poésie 2012.
  • en 2019 à Alain DIDIER, juriste, écrivain et metteur en scène, par Benoît NEISS, professeur agrégé de Lettres et musicien.